Se détoxifier et rayonner avec le brossage à sec !

Publié par Camila PRIOLI, le 20/08/2017

Qu'est-ce que le brossage à sec?

Le brossage à sec ou brossage lymphatique consiste à brosser le corps à sec avec une brosse à poils végétaux plus ou moins durs (fibre d'agave ou d'aloe) pour éliminer les cellules mortes (mais pas que ! On va le voir.).

Je brosse mon corps à sec deux fois par jour, le matin (mon moment préféré) juste avant la douche (en prenant plus de temps – ah extase ! - le week-end ! ) et le soir avant une douche chaude – ou alternant le chaud et le froid les jours d'été chauds - avant le coucher.Le matin, le brossage à sec énergise doucement mon corps, fait circuler mon sang et me fait sentir instantanément revigorée.

Si vous brosser le corps quotidiennement, est trop contraignant pour vous, plusieurs fois par semaine c'est mieux que rien.

Pourquoi le brossage à sec ?

Le brossage à sec est l'une des meilleures techniques pour raffermir, adoucir et améliorer l'aspect de la peau, éliminer les cellules mortes et toxines, stimuler et détoxifier le système lymphatique.

Le brossage à sec aide également à la digestion, stimule la circulation sanguine et renforce le système immunitaire.

Le brossage de la peau à sec favorise une meilleure circulation sanguine, de meilleurs échanges métaboliques et physiologiques et fait une vraie différence au niveau de la qualité et la jeunesse de la peau (qui se voit en seulement quelques jours!).

La peau est l'organe le plus important en termes d'absorption et d'élimination.

C'est l'émonctoire (organe qui permet d'évacuer les toxines et autres déchets de l'organisme) le plus étendu et l'un des plus essentiels, il est responsable d'un quart de la désintoxication du corps.

Chez l'adulte moyen, la peau peut éliminer jusqu'à un kilo de toxines chaque jour (sous forme de cristaux d’acide urique, de catarrhe et autres acides), dont la majeure partie se fait par le biais des glandes sudoripares mais également par les muqueuses et les glandes sébacées. En raison de sa grande capacité d'élimination, on dit parfois de la peau qu'elle est notre troisième rein.

La détoxination et détoxication - l'encrassement de notre organisme est le résultat soit d'une accumulation de toxines (intoxination) soit de substances toxiques externes (intoxication) - se font par le biais d'un certain nombre d'organes, de glandes et de systèmes de transport : les intestins, les reins, le foie, les poumons, la peau donc et…le système lymphatique.

La principale fonction du système lymphatique est de transporter la lymphe, un liquide, proche du plasma, qui irrigue les capillaires et les tissus conjonctifs de tout le corps.

Composée de globules blancs (ou lymphocytes) la lymphe défend l'organisme contre les agressions extérieures notamment infections, virus et bactéries.

Le bon fonctionnement du système lymphatique est donc fondamental pour le système immunitaire mais également pour le bon équilibre de l'organisme puisqu'il assure les échanges avec le sang, l'apport d'oxygène et de nutriments dans les cellules et l'élimination, le drainage des toxines.

Le système lymphatique est un circuit fermé principalement composé de vaisseaux similaires aux veines et capillaires du système circulatoire reliés à des ganglions lymphatiques, sortes de nœuds, qui permettent la circulation et le nettoyage (la filtration et le recyclage) de la lymphe.

Réseau complexe de vaisseaux et d’organes lymphatiques parmi lesquels la moelle osseuse, les amygdales, le thymus, les végétations adénoïdes, le tissu lymphatique de l’intestin et la rate, il est responsable de l'élimination du surplus de liquide interstitiel des tissus et a pour fonction de transporter des nutriments (il absorbe et transporte les protéines, acides gras et les lipides à partir du système digestif) et des résidus, qu'il épure.

La saturation du système lymphatique (ou stagnation de la lymphe) va donc amener à des dysfonctionnements dans l'organisme de type inflammatoire, chronique ou fibrokystique (cellulite, acné, oedèmes, kystes ovariens, fibromes utérins, fibromyalgie, douleurs articulaires, rhumes fréquents, allergies, cancer) résultant soit d'un engorgement de toxines, graisses et fluides (qu'il ne peut plus éliminer) soit d'un « étouffement », empêchant les nutriments de circuler et d'être absorbés correctement par les cellules et le sang entrainant carences et déficiences diverses.

Le brossage à sec est un bon moyen de stimuler à la fois les organes et systèmes d'élimination et de faire circuler le système lymphatique par le doux massage interne qu'il procure.

brosse corps tampico agave

Préconisé depuis des siècles en médecine ayurvédique à titre préventif, le brossage à sec fait partie intégrante des cultures turque, russe et scandinave pour la beauté mais aussi pour la santé.

Il a ainsi été mis en avant il y a 40 ans par le docteur finlandais Paavo Airola (également nutritionniste et naturopathe) qui le voyait comme un outil indispensable pout tout traitement du cancer ou de maladies chroniques.

En effet, il permet de : 

  • Eliminer les couche de peau et cellules mortes
  • Stimuler le renouvellement cellulaire et la production d'élastine et de collagène (qui gardent la peau jeune)
  • Reserrer les pores
  • Stimuler la circulation sanguine (favorisant ainsi l'excrétion des déchets métaboliques)
  • Faire circuler la lymphe et donc éliminer les toxines et renforcer le système immunitaire
  • Atténuer voire éliminer la cellulite (en massant les tissus conjonctifs, il permet de destocker les amas graisseux et toxines sous-cutanées et les envoie vers les canaux d'élimination)
  • Tonifier les muscles
  • Soutenir la digestion et les fonction métaboliques (rénales notamment).


Comment procéder pour le brossage à sec du corps ( qui doit toujours effectué sur une peau parfaitement sèche !):

1. Commencez par les extrémités (chevilles et pieds) avec des mouvements circulaires doux, de plus en plus amples et ascendants, toujours en direction du coeur (le fluide lymphatique traverse tout le corps et va vers le cœur).

2. Brossez jambes et cuisses en terminant de chaque côté au niveau de l'aine (ganglions inguinaux).

3. Procédez au brossage des mains et des bras en terminant au niveau des aisselles (ganglions axillaires).

4. Brossez les fesses et le ventre (en effectuant des mouvements circulaires dans le sens des aiguilles d'une montre).

5. Brossez doucement la poitrine ou selon votre sensibilité brossez autour en l'évitant, en remontant vers les aisselles, le cou (autres ganglions lymphatiques importants) et les épaules.

6. Avec une brosse à manche passez le long du dos en remontant jusqu'à la racine des cheveux.

brossage à sec

Un léger rougissement de la peau pendant le brossage est normal, il signifie que vous avez relancé la circulation sanguine avec succès.

En quelques jours la peau s'habitue et on peut masser plus vigoureusement si on le souhaite.

On peut aussi commencer avec un gant de crin végétal puis peu à peu passer à une brosse plus dure – j'utilise les deux en commençant par le gant (plus doux) puis en continuant et terminant par la brosse.

Evitez le visage avec une brosse pour le corps. En revanche, il existe également des brosses spécialement conçues pour le brossage à sec du visage qui relancent le drainage lymphatique, resserrent les pores et nettoient les impuretés de la peau.

Pour une circulation optimum de la lymphe l'alimentation est aussi essentielle.

Une alimentation limitée en gluten, des aliments bio, d'origine végétale, une bonne partie d'aliments vivants (crus), des fruits, des légumes, des graines et/ou oléagineux (toujours germés et/ou activés) pour une meilleure assimilation des nutriments et minéraux est la meilleure manière de permettre à la lymphe de rester pure et fluide et au système lymphatique de fonctionner de manière idéale.

Commentaires

Laissez votre commentaire